1. Inicio
  2. PHILOSOPHY / Political
  3. Réflexions sur la violence

Réflexions sur la violence Georges Sorel

Réflexions sur la violence

$2.99

Medios de pago

    Réflexions sur la violence

    Editorial: FV Éditions

    Idioma: Francés

    ISBN: 9791029902871

    Formatos: ePub (Sin DRM)

    Compatibles con: Windows, Mac, iOS, Android & eReaders

    $2.99

    Medios de pago
      Réflexions sur la violence Georges Sorel

      Réflexions sur la violence

      $2.99

      Medios de pago

        Réflexions sur la violence

        Editorial: FV Éditions

        Idioma: Francés

        ISBN: 9791029902871

        Formatos: ePub (Sin DRM)

        Compatibles con: Windows, Mac, iOS, Android & eReaders

        $2.99

        Medios de pago
          Sinopsis
          Depuis longtemps, j'ai été frappé de voir que le déroulement normal des grèves comporte un important cortège de violences ; quelques savants sociologues cherchent à se dissimuler un phénomène que remarque toute personne qui consent à regarder ce qui se passe autour d'elle. Le syndicalisme révolutionnaire entretient l'esprit gréviste dans les masses et ne prospère que là où se sont produites des grèves notables, menées avec violence. Le socialisme tend à apparaître, de plus en plus, comme une théorie du syndicalisme révolutionnaire, - ou, encore, comme une philosophie de l'histoire moderne en tant que celle-ci est sous l'influence de ce syndicalisme. Il résulte de ces données incontestables que, pour raisonner sérieusement sur le socialisme, il faut avant tout se préoccuper de chercher quel est le rôle qui appartient à la violence dans les rapports sociaux actuels. Je ne crois pas que cette question ait été encore abordée avec le soin qu'elle comporte ; j'espère que ces réflexions conduiront quelques penseurs à examiner de près les problèmes relatifs à la violence prolétarienne G.S
          Acerca de Georges Sorel

          Georges Sorel (1847–1922) was a French Socialist. He retired from civil service engineering in 1892 to dedicate himself to his philosophical studies. He became a Marxist in 1893, and later, a disciple of revolutionary syndicalism. His theory of the power of myth and violence in political rebellion was set forth in Reflections on Violence (1908), his most influential work.

          ×

          Dispositivos de lectura compatibles

          Descarga gratis la aplicación de lectura necesaria para PC o dispositivos móviles.
          Verifica si tu eReader es compatible con Bajalibros